Préparer les images pour un site internet

Bien préparer les images pour mon site internet

Un site internet sans image, c’est un peu comme un plat sans sel. Les visuels contribuent Ă  «relever» votre message, Ă  illustrer vos propos. Mais il convient de bien les choisir et de bien les prĂ©parer. Comment les sĂ©lectionner, les optimiser pour le rĂ©fĂ©rencement, quels outils utiliser ?

La bonne image au bon endroit

Pourquoi mettre des images ?

Les images n’ont pas un but uniquement esthĂ©tique. Elles tĂ©moignent de votre savoir-faire, donnent du poids Ă  votre message, le soulignent. Elles participent Ă©galement au bon rĂ©fĂ©rencement de votre site auprĂšs des moteurs de recherche et vous permettent donc de gagner en visibilitĂ©.

Vous devrez donc sĂ©lectionner quelques photos parmi vos propres images ou bien trouver les banques d’images qui sont susceptibles de contenir des visuels pertinents pour votre site. Choisissez toujours des visuels de bonne qualitĂ©, ils seront le reflet votre professionnalisme.

 

La dimension de l’image

Choisir des images aux bonnes dimensions

Définir la dimension idéale des images

La dimension des images est exprimĂ©e en pixel (px). Pour vous donner une idĂ©e, les visuels de grande largeur (comme la coccinelle de l’accueil de ce site) font un minimum de 960 pixels de large (mais ça peut ĂȘtre un peu plus, cela va dĂ©pendre de la largeur de votre site). L’image en haut de cette page a une dimension de 600 px de large et 300 px de haut.

S’il est aisĂ© de rĂ©duire les dimensions d’une image il est en revanche impossible de les augmenter sans perdre en qualitĂ©. En fonction de l’utilisation que vous allez en faire et de leur emplacement il faut donc sĂ©lectionner des visuels aux bonnes dimensions ou plus grands que ce dont vous avez besoin et les redimensionner avant de les dĂ©poser dans votre site.

Choisir des images de bonne qualité

Choisir des images de bonne qualité

La qualité des images

Une image est composĂ©e de «points» : les pixels. Plus la densitĂ© de pixels est importante, plus l’image est nette ; c’est la rĂ©solution. La rĂ©solution est exprimĂ©e en «dpi», c’est Ă  dire le nombre de pixels par pouce (1 pouce=2,54 cm environ). Les images destinĂ©es Ă  l’impression doivent ĂȘtre en 300 dpi minimum. Concernant votre site internet, la rĂ©solution de la majoritĂ© des Ă©crans permet d’afficher de façon satisfaisante les images Ă  partir de 72 dpi (voir un peu plus pour certains Ă©crans performants). Inutile donc d’afficher des visuels en rĂ©solution supĂ©rieure Ă  72 Ă  150 dpi. Cela alourdirait inutilement votre site. Soyez exigeant sur la qualitĂ© des visuels qui doivent ĂȘtre nets, avec de belles couleurs, il en va de votre image de professionnel.

plume : préférez des images poids-plume

SĂ©lectionner des images poids-plume

Le poids des images

Le poids d’une image ou d’un fichier est exprimĂ© en Ko ou Mo. Ce qui dĂ©termine le poids d’une image c’est le nombre de pixels qu’elle contient. Plus l’image est grande et de bonne rĂ©solution, plus elle comporte de pixels et donc plus son poids est important.

Le poids des images est Ă  prendre en compte sur un site internet. Plus celui-ci comporte d’Ă©lĂ©ments «lourds» et plus il sera lent. Or la lenteur est l’ennemi d’Internet. Qui n’a jamais rĂąlĂ© devant une page particuliĂšrement longue Ă  s’afficher ? Il faut toujours penser Ă  rendre votre site accessible Ă  tous, dans les meilleures conditions possibles. Gardez Ă  l’esprit que vos visiteurs ne sont pas patients et ne bĂ©nĂ©ficient pas tous d’une connexion internet Ă  haut dĂ©bit. De plus, au delĂ  du confort de votre visiteur et de son impatience, les moteurs de recherche sont aussi sensibles Ă  la rapiditĂ©. Ils classent moins bien les sites dont le temps de chargement est long.

 

Vous l’aurez compris, illustrer votre site internet est important. Les bonnes images sont celles qui illustrent vos propos, vos travaux avec harmonie et pertinence. Afin de rĂ©pondre aux impĂ©ratifs techniques, le poids de vos images doit ĂȘtre calculĂ© au plus juste sans faire de concession sur la qualitĂ©. Pour ce faire optez pour des visuels aux dimensions et Ă  la rĂ©solution nĂ©cessaires, ni plus, ni moins.

Et je fais comment pour modifier mes images ?

Nul besoin d’avoir des outils de professionnels pour effectuer les rĂ©glages dont vous avez besoin ; il s’agit de traitements minimes. Il existe des outils gratuits ou Ă  trĂšs bas prix que vous pouvez tĂ©lĂ©charger et utiliser avec un minimum de prise en main. Je vous en propose deux qui feront le travail sans problĂšme.

  • Photofiltre : assez complet vous pourrez redimensionner vos images, rĂ©duire la rĂ©solution, les compresser pour en rĂ©duire le poids et beaucoup d’autres choses encore. Voici un lien vers un tutoriel pour redimensionner les images avec Photofiltre et dĂ©terminer le taux de compression pour rĂ©duire le poids.
  • Gimp : reconnu pour ĂȘtre (presque) Ă©quivalent Ă  Photoshop en version gratuite il est trĂšs complet ce qui le rend un peu plus dĂ©licat Ă  prendre en main.

Pour ces deux outils n’hĂ©sitez pas Ă  rechercher sur internet des tutoriels d’aide. Il en existe beaucoup et vous y trouverez sans aucun doute les rĂ©ponses Ă  toutes vos questions.

Et que font les images pour le référencement de mon site ?

Comme expliquĂ© plus haut, le poids des images contribue Ă  la vitesse de chargement du site et la rapiditĂ© est prise en compte pour le rĂ©fĂ©rencement. Mais ce n’est pas tout.

Les recherches via Google images reprĂ©sentent une source de trafic non nĂ©gligeable. Or pour que vos images soient rĂ©fĂ©rencĂ©es sur Google image, les robots (qui ne voient pas) doivent pouvoir comprendre vos visuels pour pouvoir les indexer correctement. C’est pourquoi vous devez indiquer un certain nombre d’informations pour chacun de vos visuels.

Dans un but diffĂ©rent mais tout aussi important, ces informations sont d’une grande utilitĂ© pour les malvoyants qui doivent pouvoir comprendre ce qui s’affiche sur leur Ă©cran. Ils ont Ă  leur disposition des navigateurs qui lisent les descriptions des images et les transforment en sons. De plus, il peut aussi arriver que suite Ă  un problĂšme technique ou un paramĂ©trage du navigateur, les images ne s’affichent tout simplement pas. Les indications laissĂ©es s’affichent alors en lieu et place de celles-ci.

Voici donc les recommandations :

  1. Préparez les images
    • utilisez des formats courants et lĂ©gers : jpg, png, gif
    • donnez un nom explicite Ă  vos photos : par exemple «chemise-rouge.jpg» sera plus comprĂ©hensible que 193655-015.jpg. Si possible, incluez un mot clĂ© pour votre activitĂ©.
  2. Enregistrez les bonnes informations sur le site
    • renseignez un texte alternatif pour le cas oĂč l’image ne s’affiche pas et pour les malvoyants. Cela se fait au moyen d’un attribut «alt». Rassurez-vous, les outils de crĂ©ation de site les plus courants gĂšrent cela trĂšs simplement. Utilisez un ou deux mots clĂ© si votre image s’y prĂȘte.

 

Vous avez maintenant les informations principales pour bien sĂ©lectionner et prĂ©parer les images qui feront l’identitĂ© de votre site et participeront au bon rĂ©fĂ©rencement de celui-ci. C’est une Ă©tape importante de la crĂ©ation ou la refonte de votre site internet qui peut reprĂ©senter un temps de recherche et de prĂ©paration non nĂ©gligeable mais indispensable.

 

Vous prĂ©fĂ©rez dĂ©lĂ©guer l’illustration de votre site ?
Les options Images sont faites pour vous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *